26.08.2019

Qui est Bastien Lorenzatti, Planning Manager à la STIB-MIVB ?

"Être acteur dans ce secteur est une chance car cela permet d’assurer une transition vers des solutions plus viables, plus respectueuses et plus adaptées pour notre monde tant au niveau sociétal qu’environnemental."

Qui est Bastien Lorenzatti, Planning Manager à la STIB-MIVB ?

1. Concernant la STIB-MIVB

La Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) est l’organisme d’intérêt public bruxellois de transport public. Comptant près de 9.200 collaborateurs et proposant plus de 300 métiers différents, la STIB est l’un des plus grands employeurs de Bruxelles. En innovant de façon continue, la STIB entreprend des projets d’envergures afin de répondre à la demande croissante des citoyens.

2. Qui est Bastien Lorenzatti, Planning Manager à la STIB-MIVB ?

Bonjour, je m’appelle Bastien Lorenzatti. J’ai récemment rejoint le club des trentenaires (ce fut bien plus facile que je ne le pensais !). Je suis français et suis installé à Schaerbeek depuis maintenant plus de 2 ans avec ma femme. Niveau sport, je suis un footballeur invétéré depuis l’âge de 4 ans. Je poursuis ma passion ici à Bruxelles en jouant pour l’équipe de France des Institutions Européennes (a.k.a EFIE), association dont je suis le trésorier. Je complète cela par des sessions de futsal et de course à pied.

Je lis autant que mon temps libre me le permet : je peux passer d’un livre de science-fiction en anglais à un bon vieux polar en français à un ouvrage de littérature en espagnol. Je n’ai aucune limite ! À part peut-être la taille de ma bibliothèque … Et je suis également en plein processus d’écriture d’un conte pour enfants que j’espère pouvoir envoyer à des éditeurs cette année pour connaître leurs avis.

Enfin, je me suis lancé cette année l’objectif de réaliser l’ascension d’au minimum 6 des 7 plus hauts sommets (un sur chaque continent) et j’ai commencé par le Mont Blanc en juillet. C’était une expérience unique !

3. Quelles études avez-vous suivies ?

J’ai fait tout mon cursus scolaire en France. J’ai commencé par une école d’ingénieur à Caen (Normandie) où je me suis spécialisé en Pétrochimie & Raffinage. J’ai ensuite poursuivi avec un Master en Énergies & Procédés que j’ai effectué à l’Institut Français du Pétrole (communément appelé IFP School) dans la région parisienne en apprentissage avec l’entreprise Esso (filiale française du géant pétrolier Exxon Mobil).

Enfin, durant mon parcours professionnel, j’ai pu acquérir grâces à des formations en interne des diplômes en Lean Sig Sigma, Strategic Leadership et Management et P3O Foundation.

4. Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai commencé mon parcours professionnel en apprentissage chez Esso France à Notre-Dame de Gravenchon à côté du Havre (France). J’étais Ingénieur Support Procédés et étais en charge d’une équipe de techniciens pour la fabrication des graisses pour les zones Europe, Afrique et Moyen-Orient.

J’ai ensuite passé 3 ans chez MI-SWACO, une filiale de Schlumberger (1ère entreprise de service pétrolier au monde), en tant qu’ingénieur terrain sur plateforme pétrolière. J’ai eu la chance d’assurer les différentes fonctions suivantes : spécialiste des fluides de forage, ingénieur contrôle des solides forés, ingénieur outils de forage spécialisés et manager projet. Et ce, dans de nombreux pays : États-Unis, Argentine, Ecosse, Arabie Saoudite et sultanat d’Oman.

Après ce voyage aux quatre coins du monde, j’ai posé mes valises à Bruxelles où j’ai travaillé chez FedEx International comme ingénieur planificateur pour le réseau aérien intra-européen où je m’occupais du capacité planning et le scheduling des différents vols en Europe.

Et depuis janvier 2019, je travaille comme Planning Manager et PMO chez la STIB pour le Programme de Modernisation du Métro.

5. Dans quel département travaillez-vous ? Qu’est-ce qui caractérise ce département ?

Je travaille dans le département Transport System et plus spécifiquement dans le Programme de Modernisation du Métro. Ce programme consiste en l’automatisation des lignes de métro 1 et 5 à Bruxelles. Il comprend une soixantaine de projets dont les principaux en autres sont : l’achat de nouvelles rames de métro M7, le changement de la signalisation, la construction d’un nouveau dépôt automatisé à Érasme, l’optimisation du dépôt Delta et la mise en place de façades de quai pour l’automatisation des lignes.

Les équipes travaillant sur ce programme vont permettre d’améliorer le service rendu aux voyageurs sur le réseau en augmentant la fréquence de passage des trains et en améliorant leur confort grâce à de toutes nouvelles rames.

6. À quoi ressemble la journée d’un Planning Manager ?

La journée d’un Planning Manager peut varier d’un jour à l’autre. Je m’occupe de superviser et d’analyser les plannings d’une soixantaine de projets. Pour cela, je possède les compétences et l’expertise d’une équipe de 4 personnes que je manage. Durant la journée, je peux être partagé entre :

  • des réunions avec les adjudicataires de nos différents contrats durant lesquelles je discute de l’état d’avancement de leur planning ainsi que des solutions pouvant résoudre de potentiels retards
  • des réunions en interne avec les équipes techniques pour suivre les avancements des différents projets
  • des visites terrain pour constater le déroulement des opérations
  • des moments d’analyse avec mon équipe pour déterminer les nœuds/points de rupture présents sur les chemins critiques du programme afin de déterminer les meilleures actions à entreprendre pour optimiser les plannings et ainsi minimiser les retards
  • des présentations aux différents Boards et organes de décision internes pour statuer sur l’avancée du programme

7. Quelles sont les qualités indispensables pour être un bon Planning Manager ?

Voici pour moi les qualités nécessaires pour évoluer à ce poste dans les meilleures conditions :

  • Avoir une vue hélicoptère afin de toujours garder à l’œil le schéma global du programme
  • Être capable de convaincre une audience de la véracité des solutions proposées grâce à un phrasé concis et percutant ainsi que des analyses détaillées et pertinentes
  • Avoir un sens du relationnel accru afin de développer un réseau (internet et externe) pour échanger des idées, des retours d’expériences et ainsi enrichir sa réflexion
  • Être curieux et s’intéresser aux sujets techniques afin d’agrandir son expertise et ainsi être plus à l’aise dans l’analyse des durées d’activités
  • Être ordonné et savoir gérer son temps : avec de nombreux projets à suivre, il faut savoir prioriser ses actions afin de parer au plus urgent au jour le jour
  • Savoir rester neutre durant les analyses et laisser parler les faits afin d’assurer un sens critique dans la présentation des résultats

8. Pourquoi un plus grand nombre de jeunes devraient-ils choisir de travailler dans le secteur de la logistique ?

Ayant commencé comme ingénieur en Pétrochimie & Raffinage et ayant passé 3 ans sur plateforme pétrolière, je ne pensais pas il y a 6 ans arriver dans le secteur de la logistique. Et pourtant je ne regrette pas du tout mon parcours ni mon choix. Ce secteur est en perpétuelle évolution. Celui-ci est au cœur de notre société et nous le côtoyons au jour le jour, que ce soit dans les transports, dans l’alimentaire, dans l’e-service. Être acteur dans ce secteur est une chance car cela permet d’assurer une transition vers des solutions plus viables, plus respectueuses et plus adaptées pour notre monde tant au niveau sociétal qu’environnemental.

C’est un monde rempli de défis à relever pour des personnes prêtes à apprendre et à monter dans le train du changement sans hésitation. Il est impossible de s’ennuyer dans ce secteur car il regorge d’opportunités, de travails aux caractéristiques différentes et aux débouchés multiples. Une place vous plaira forcément dans ce secteur : il suffit de la trouver !

Dernières nouvelles

16.09

Lineas double la fréquence de ses ‘trains Oosterweel’

Lineas va doubler la capacité de ses trains depuis et vers le port d’Anvers. L’objectif est de diminuer (légèrement) le trafic routier et les embouteillages causés par les travaux de la liaison Oosterweel.

Lire plus

09.09

Hanne ou la vie d'un Warehouse Supervisor

Qu'est-ce que la logistique ? Selon Hanne, après que de nombreux cours n'avaient toujours pas réussi à fournir une réponse simple, l'observation d'un camarade de classe fut une révélation.

Lire plus

27.08

Malgré la guerre économique, Maersk enregistre de meilleurs chiffres

La guerre économique entre la Chine et les Etats-Unis bat son plein : ce qui n’empêche pas Maersk de voir ses chiffres, pour la plupart, augmenter en ce second trimestre.

Lire plus

Toutes les nouvelles

Cherchez votre job
par région

Chercher

Cherchez votre job
par catégorie

Chercher

Faites-vous repérer par les Entreprises

Créer votre CV